DES VINS POUR TOUS LES GOÛTS

L’ ELBLING est injustement considéré comme vin de base pour le mousseux, même si cette méprise est historiquement fondée. En fait, il fait désormais partie de ces vins tranquilles attrayants qui, en raison de leur faible teneur en alcool, sont très prisés par le consommateur. Un Elbling moderne est un vin vivant avec des arômes d’agrume, de groseille, de pomme verte et de grenade.

Le RIVANER est un vin de consommation courante apprécié, avec une acidité agréable, qui, en fonction de l’élevage, présente des notes fruitées savoureuses de pomme, d’abricot et de pêche, ainsi que des arômes épicés allant vers le muscat. Il s’agit de vins simples et bons, destinés à une consommation quotidienne décontractée.

L’ AUXERROIS est un cépage plutôt rare, qui donne des vins particulièrement gastronomiques et d’une grande diversité. Il présente une acidité contenue avec un goût frais, fruité et complexe, accompagné d’arômes allant du melon ou de la mirabelle jusqu’aux notes florales, d’agrumes ou de fruits exotiques, de coing ou de miel ( surtout pour les vins haut de gamme, élevés en barrique ). Le cépage peut donner des vins de garde qui rappellent les vins blancs de Bourgogne.

Le PINOT BLANC est d’une part un vin de base important pour le Crémant, et d’autre part un vin tranquille racé et fruité, avec une acidité toute en fraîcheur et une minéralité délicate. Il séduit avec ses arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches, ainsi que des notes d’ananas, de poire et de pomme, sans oublier un zeste d’amande. Quant le Pinot blanc est élevé en barrique, les notes fruitées laissent la place à des arômes beurrés et moelleux.

Le PINOT GRIS est un cépage très apprécié au Luxembourg. La superficie des vignes plantées avec ce cépage a doublé ces 20 dernières années. En raison de leurs arômes spécifiques, ces vins sont considérés comme une solution idéale pour accompagner un repas, que ce soit avec des mets fins ou des plats robustes traditionnels. Ils sont caractérisés par une acidité agréable, toute en fraîcheur, et une belle note de minéralité. L’ amateur y découvrira des notes d’agrumes ou de poire, mais aussi de fruits secs, de même que des arômes de noix et de toast.

Le RIESLING est sans doute le cépage de vin blanc le plus connu. Le Riesling luxembourgeois « respire » le sol calcaire coquillier sur lequel poussent les vignes. Ce sol lui donne une minéralité intense, avec un arôme fruité moins ostentatoire que dans le cas de vins issus de sol schisteux, mais néanmoins très complexe et expressif. Le Riesling présente de nombreuses facettes, que ce soit comme vin sec, vendange tardive ou vin de glace : l’acidité est vivifiante, le jeu des arômes complexe ( notes d’agrume, de pomme, d’abricot, de coing, de fruits exotiques ), le tout avec une minéralité élégante et des arômes épicés. Les Riesling reflètent intensément le terroir dont ils sont issus.

Le GEWÜRZTRAMINER est un véritable concentré d’arômes. Que ce soit comme apéritif stimulant ou pour accompagner de manière raffinée un plateau de fromages : les arômes intenses de rose, de litchi, de pêche, d’abricot, d’orange, de pamplemousse et de miel, alliés à un équilibre parfait entre le sucré et le salé, procurent un plaisir gustatif hors du commun.

LE LUXEMBOURG FAIT DES BULLES

Le Crémant de Luxembourg est un vin mousseux de très grande qualité. Depuis 1991, le nom de « Crémant » peut être utilisé pour les vins mousseux luxembourgeois de qualité, dans la mesure où ils remplissent les conditions fixées par la loi. Grâce à l’esprit d’innovation, au sens de la tradition et à la créativité, il a été possible de créer en l’espace de deux décennies un produit qui enthousiasme même les connaisseurs les plus avertis. La base du Crémant est constituée de raisins sains, aromatiques, pourvus d’une acidité vivifiante favorisée par la situation géographique de la région viticole luxembourgeoise. Grâce au choix du cépage, à l’assemblage de la cuvée et à la durée du repos sur lies, on obtient des produits uniques, qui font du Crémant du Luxembourg une expérience gustative particulière.

Le nom de « Crémant » peut uniquement être utilisé pour du vin mousseux de qualité, blanc ou rosé, avec une appellation d’origine protégée, si :

– les raisins sont récoltés manuellement
– les vins sont issus de moûts obtenus par pressurage de raisins entiers ou éraflés
– la quantité de moûts obtenus n’excède pas 100 litres pour 150 kilogrammes de raisins
– la cuvée a été rendue mousseuse par une deuxième fermentation alcoolique en bouteille
– la cuvée s’est trouvée sans interruption sur lies pendant au moins neuf mois dans la même entreprise
– le mousseux a été séparé des lies par dégorgement
– la teneur maximale en anhydride sulfureux ne dépasse pas 150 mg/l
– la teneur en sucre est inférieure à 50 g/l

LE LUXEMBOURG A AUSSI SES ROUGES

Les vins rouges luxembourgeois sont obtenus à partir des cépages Pinot noir, Pinot noir précoce, Saint Laurent et Gamay. C’est le Pinot noir qui joue un rôle prépondérant. L’acidité est généralement plus faible que pour les vins blancs : elle se situe environ entre 4 g/l et 6 g/l. La teneur en sucres résiduels est inférieure à 5 g/l, tandis que le taux d’ alcool varie entre 12 % vol. et 13,5 % vol. En fonction du profil de vin souhaité, les vins rouges sont élevés en cuve inox ou en fût ( barrique ou foudre ). Grâce au traitement de la vendange foulée ( chauffage, macération traditionnelle sur pellicules, … ) et à l’élevage, le viticulteur influence le caractère de son produit.

Le Pinot noir joue un rôle important, que ce soit comme vin de base pour le Crémant, comme cuvée vinifiée en rosé ou en blanc pour l’été, ou bien comme vin rouge complexe, élevé en barrique. Un Pinot noir mûr a des arômes de cerise noire, de mûre, de prune, avec un zeste de vanille et de toast, lorsqu’ il a été élevé en barrique. Les autres cépages comme le Pinot noir précoce, le Saint Laurent et le Gamay jouent plutôt un rôle secondaire.