Vendange tardive : Ce vin est obtenu à partir de raisins mûrs sélectionnés, arrivés à maturité physiologique, généralement avec une part de botrytis ( pourriture noble ). Ce champignon détruit la peau du raisin et permet ainsi l’évaporation d’une partie de la teneur en eau, ce qui engendre une concentration naturelle des composants. En outre, les grains peuvent prendre l’aspect de raisins secs. Les vins ont une saveur caractéristique, où les notes de miel, de fruits secs ou de caramel prédominent.

Vin de paille : Des raisins sains et mûrs doivent être séchés au moins pendant deux mois sur « un lit de paille », tout en étant bien aérés, ce qui entraine une concentration maximale du sucre et des composants du raisin.

Vin de glace : La vendange du vin de glace est uniquement possible lorsque les raisins ont gelé de manière naturelle et que la température extérieure a chuté au minimum à -7°C. Les raisins gelés sont pressés directement, de manière à obtenir un moût à haute teneur en sucre.

Les vins nationaux sont caractérisés par deux formations rocheuses distinctes.

1. Keuper
Dans le canton de Remich, les vignes poussent essentiellement sur du Keuper avec des marnes argileuses. Les marnes keupériennes sont nées voilà 195 à 230 millions d’années, suite à l’ensablement d’un océan gigantesque. De Schengen jusqu’à Greiveldingen, la vallée est plutôt ouverte. Les coteaux arrondis et faiblement pentus donnent des vins arrondis et harmonieux, à l’image du paysage.

2. Muschelkalk
Dans le canton de Grevenmacher, des gradins fissurés de roches calcaires prédominent. Le calcaire coquillier a été formé par des sédiments marins il y a 205 – 215 millions d’années. La lente érosion entre Greiveldingen et Grevenmacher a conduit à une vallée plus étroite, avec des versants abrupts dolomitiques, où poussent des vins racés et élégants.

1. Keuper / 2. Muschelkalk